Il n’y a pas de meilleurs moments que maintenant pour être en ressources humaines

J’ai eu la chance d’assister la semaine dernière à une conférence de monsieur Alain Gosselin, professeur titulaire aux HEC Montréal, dans le cadre du « Rendez-vous ressources humaines en PME » organisé par l’OCRHA. Bien que plusieurs croient que le milieu universitaire est déconnecté de la réalité, je ne suis pas de cet avis. Au contraire, je pense que le milieu universitaire peut nous aider à élargir nos horizons, à voir le monde différemment, à faire un pas en avant! J’aime cela écouter des professeurs, surtout quand ils sont dynamiques, engagés et intéressants.

Donc, si je reviens à la présentation de monsieur Gosselin qui avait pour titre la « Décennie 2010, une occasion à ne pas manquer pour la GRH dans les PME », je vous dirais que cela m’a plu, je dirais même beaucoup plu.

Voici un résumé de sa présentation :

Il faut comprendre que les organisations changent (agilité, délocalisation, consolidation, etc.), notre façon de travailler change (réseaux sociaux, statut d’emploi, rapidité, 24/7, etc.) et qu’aussi le personnel change (Les Y, la diversité, les valeurs, etc.). Cependant, est-ce que la façon de gérer notre personnel a changé? Je vous pose la question, c’est vous les professionnels RH. Je sais qu’on a changé les noms, on est passé du service du personnel au département des ressources humaines et maintenant, on parle beaucoup du capital humain. Mais en fait, est-ce que les choses ont changé?

Selon lui, pas vraiment. Malheureusement, la crédibilité des RH n’est pas très bonne. Bien que les professionnels devraient être des agents de changement, et être toujours en avant de l’organisation, leur façon de gérer n’a pas changé.

Monsieur Gosselin a donné quelques pistes pour prendre sa place dans l’échiquier organisationnel :

  1. Soyez de solides généralistes : de vrais partenaires d’affaires, des partenaires stratégiques, des experts administratifs et le champion des employés.
  2. Sortez de votre zone de confort : allez-y… allez rencontrer des clients (et ici, on parle de clients de l’entreprise, accompagnez un représentant, faites du terrain!) et « Mettez-vous donc chum avec le V.P. Finance… »
  3. Relevez votre niveau de jeu : comprendre les enjeux d’affaires et les traduire en enjeux RH. Je vous invite à lire un de mes billets à ce sujet «  Le talent : la priorité no 1 des chefs d’entreprises. »
  4. Segmentez vos interventions : on n’a pas besoin d’avoir des initiatives RH qui s’appliquent à tous les employés. Surveillez vos nouveaux, vos hauts potentiels et vos meilleurs.  Ce sont ceux-là qui sont le plus à risque de partir ou que leurs départs seraient le plus dommageables pour l’organisation.
  5. Soyez curieux : lisez, bouquinez, consultez, dévorez, feuilletez, parcourez, relisez… de l’information, il y en a partout!
  6. Soyez stratégique : c’est mon favori… plusieurs de mes billets traitaient de ce sujet, je vous invite à lire entre autres « La question à 1000$, comment devenir stratégique? »
  7. Démontrez votre valeur ajoutée : apprenez à parler le langage business, cela va vous aider! Dollars, dollars, dollars… voir « Comment mesurer le succès du département RH (partie 1 et partie 2) »
  8. Appuyez vos leaders
  9. Soyez un leader d’influence : là encore, parlez le même langage que tout le monde!
  10. Soyez attentifs à la perception de vos clients : il faut arrêter de se cacher et poser les vrais questions «Trouvez-vous que j’ajoute de la valeur à l’organisation ?» ou «Êtes-vous satisfaits de notre processus d’embauche ?»
  11. Soyez des leaders RH – ayez de la vision : j’ajouterais « soyez des entrepreneurs RH. »

Vous ne vous sentez pas réénergisé! Moi, je l’étais à la sortie de cette présentation (et puis, je ne suis même pas en RH…). Selon monsieur Gosselin – « Il n’y a pas de meilleurs moments que maintenant pour être en ressources humaines » et je suis d’accord avec lui! Regardez ce qui se passe autour de vous! Ça bouillonne pour les RH, les astres sont alignés! Allez-y foncez!

Je termine avec une autre citation de monsieur Gosselin : 

« Dans une organisation, tout ce qui est stratégique attire les mouches, si vous ne vous en occupez pas, les autres le feront! »

Merci de partager ce billet sur vos fils Twitter, Linkedin, et Facebook en utilisant les boutons ci-dessous.

Inscrivez-vous à mon blogue pour recevoir automatiquement (bouton Abonnez-vous, à droite sur la page d’accueil) par courriel mes billets hebdomadaires dès qu’ils sont publié.

15 avis sur « Il n’y a pas de meilleurs moments que maintenant pour être en ressources humaines »

  1. merci pour ce commentaire dynamique , décoiffant et si réaliste , auquel j’adhère totalement (juste en changeant avec des € au lieu des $!)
    cordialement,
    Anne Hoffner, une collègue d’outre atlantique

  2. Ping : Ressources humaines – il est temps de peser sur le bouton “reset” | Mesurer le capital humain

  3. Ping : RH et PME sur la même longueur d’ondes « TANDEM RH

  4. Ping : Il n’y a pas de meilleurs moments que maintenant pour être en ressources humaines | Ressources humaines - Attraction de talents | Scoop.it

  5. Ping : Le courage et les ressources humaines | Mesurer le capital humain

  6. Ping : Test Psychométrique | Test Personnalité | Rogil | Le courage et les ressources humaines

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s